Les coûts cachés de la construction et de l’entretien d’une piscine : ce qu’il faut savoir avant de plonger

La construction d’une piscine est un projet qui fait rêver, mais il ne faut pas se précipiter sans en connaître les coûts cachés. Car au-delà du prix affiché pour la réalisation de cet équipement, de nombreux frais supplémentaires peuvent s’ajouter. Pour vous éclairer sur ce sujet, nous avons mené une enquête approfondie afin de mettre en lumière les dépenses auxquelles vous devez vous attendre si vous envisagez d’aménager une piscine chez vous.

1. Les coûts cachés liés à la construction

Avant même que votre piscine ne voie le jour, plusieurs coûts peuvent venir alourdir la facture initiale. Parmi eux figurent :

  • L’étude de sol : indispensable pour connaître la nature du terrain et adapter la construction en conséquence, elle peut coûter entre 500 et 1 500 euros selon sa complexité.
  • Le permis de construire : obligatoire pour les piscines dont la surface dépasse 10 m² ou si elles sont couvertes, son coût varie entre 200 et 800 euros.
  • Les travaux d’accès et d’aménagement : terrassement, raccordements électriques et hydrauliques, etc., ils peuvent représenter plusieurs milliers d’euros selon l’ampleur des travaux nécessaires.

2. Les coûts d’équipement et d’entretien

Une fois votre piscine construite, il faudra prévoir un budget pour son équipement et son entretien :

  • Les dispositifs de sécurité : devenus obligatoires depuis 2004, ils comprennent notamment les barrières de protection, les couvertures de sécurité ou encore les alarmes sonores. Leur prix varie en fonction des modèles, mais comptez au minimum plusieurs centaines d’euros.
  • Le système de filtration : essentiel pour maintenir une eau propre et limpide, il représente un coût non négligeable à l’achat (entre 500 et 3 000 euros selon le type) et en consommation électrique.
  • L’entretien courant : produits d’entretien, traitement de l’eau, nettoyage du bassin… ces tâches nécessitent un budget annuel compris entre 200 et 500 euros en moyenne.

3. Les coûts énergétiques

L’utilisation quotidienne de votre piscine peut aussi avoir un impact sur vos factures :

  • La consommation électrique : entre la pompe à filtration, l’éclairage et les autres équipements électriques, la piscine peut augmenter votre facture d’électricité de 100 à 300 euros par an selon sa taille et son utilisation.
  • Le chauffage : si vous optez pour une piscine chauffée, prévoyez un budget supplémentaire pour l’achat et la consommation du système de chauffage (pompe à chaleur, échangeur thermique, etc.), qui peut varier entre 500 et 2 000 euros par an.

4. Les coûts d’hivernage et de remise en service

Au moment de fermer votre piscine pour l’hiver, vous devrez également prévoir certaines dépenses :

  • L’hivernage : cette opération consiste à préparer la piscine pour l’hiver en vidangeant une partie de l’eau, en protégeant les équipements et en ajoutant des produits spécifiques. Son coût est estimé entre 100 et 200 euros.
  • La remise en service : au printemps, il faudra procéder à différentes opérations pour redémarrer la piscine (nettoyage, vérification des équipements, ajustement du traitement de l’eau…). Prévoyez un budget similaire à celui de l’hivernage.

5. Les coûts liés à l’assurance et aux taxes

Enfin, n’oubliez pas que posséder une piscine implique aussi des frais administratifs :

  • L’assurance habitation : votre assureur peut vous demander une surprime pour couvrir les risques liés à la présence d’une piscine (accidents, dégâts des eaux…).
  • Les taxes locales : en fonction de la taille et du type de votre piscine, elle peut être soumise à la taxe d’aménagement ou à la taxe foncière, qui peuvent représenter plusieurs centaines d’euros par an.

Au vu de ces éléments, il apparaît que le coût d’une piscine dépasse largement le simple prix de sa construction. Avant de vous lancer dans un tel projet, prenez donc le temps d’évaluer précisément les dépenses auxquelles vous devrez faire face, et n’hésitez pas à solliciter des professionnels pour obtenir des devis détaillés et adaptés à votre situation.